No one shall pass

40 minutes pour traverser un pont : un feu orange clignotant et des truffes qui confondent « aller vite » et « je passe le premier ». #connerie_sans_frontière : arrêtez les dons !

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote
Tags :

Commentaires

Une Réponse à “No one shall pass”

  1. Misskawet le 12 septembre, 2010 16 h 52 min

    Sur msn aussi y’a des bouchons, j’essaie de te parler depuis taleur et ca marche pas! messages d’Erreur

Laisser une Réponse