Internet à tous les coins de rue …

internet_corner

Internet au coin de la rue

Pendant longtemps, nous avons rêvé d’un pays moderne, ouvert, et technologiquement évolué, où internet serait disponible à tous les coins de rue …

Les mauvaises langues diront que l’opérateur téléphonique historique, longtemps monopolistique et castrateur, a usé de tous les moyens pour permettre au minitel de perdurer, quitte à laisser le pays dans un désarroi numérique qui fait encore rire nos voisins ..

Mais c’est bien fini ! Le progrès est en marche !!

Tous les français pourront bientôt profiter du très très haut débit qui va vite, c’est déjà presque là ..

En tout cas, c’est déjà arrivé près de chez moi, au coin de la rue …

Mon petit coup de coeur du jour va donc à cette enseigne un peu vieillotte, au goût vintage prononcé, qui m’est apparue comme une anachronie urbaine et sociale dans la grisaille matinale.

(Photographié à la va-vite dans les bouchons du matin – nouvel itinéraire – humeur badine)

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Il est temps de retourner au GOG …

GOG

Derrière ce titre accrocheur s’il en est, se cache un petit moment de bonheur après un long moment d’angoisse. gog.com n’a finalement pas fermé sans prévenir, et le site est revenu, plus neuf que jamais, blindé de nouvelles fonctionnalités et avec une interface plus moderne, pour le plus grand plaisir de ses fans ..

Mais GOG c’est quoi t’est-ce au juste ? GOG pour Good Old Games, une bande de sympathiques geeks, qui à force de prouesses techniques, commerciales et technico-commerciales sont aujourd’hui à même de nous proposer, pour des prix dérisoires, de jouer à tous nos vieux jeux qu’on aimait tant quand on étais plus petits, moins vieux, et qu’on se couchait pas de la nuit …

Non seulement de jouer, mais de rejouer, encore et encore, à vie à ces vieux jeux que l’on peut acheter une fois pour toute, sans avoir à passer par les fourches caudines des DRM (Digital Rights Management), qui nous font cracher au bassinet à chaque mise à jour, ou qui nécessitent de se connecter, de s’authentifier etc etc etc-tifier à chaque fois qu’on veut faire un pac-man.

Bref, le bonheur des retro-gamers, et des geeks de tout poil.

Imaginez vous replongeant dans les méandres de Baldur’s Gate, d’Icewind Dale, de PlanetScape Torment, de Myst, de Incredible Machine, de Postal², de Descent (oui, les 3), et de quelques autres dizaines de titres cultes.

Ben voilà, après avoir fermé le site, sans la moindre communication auprès de la communauté de joueurs, en semant la panique dans les rangs des nerds au teint livide, GOG revient en force, avec du neuf, des surprises et des vidéos amusantes pour s’excuser de leur petite blagounette .. (même pas peur!).

Allez .. je la refait une dernière fois, parce que vraiment, je ne m’en lasse pas ..

On va faire un p’tit tour au GOG, voir si y’a rien de sorti ?

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Mulve : Journée Code Ouvert …

C’est officiel ..

Mulve stoppe son activité temporairement, le temps que les charges contre eux disparaissent, ou se révèlent non fondées ..

Et en attendant, histoire de bien enerver tout le monde, ils mettent leur code en open source, en encourageant les gens à en faire .. ce qu’ils en veulent .. C’est classe, c’est beau .. et tellement roots .. j’aime :)

Plus à lire sur leur page Facebook

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Haïku spontané

Matin frais d’automne
Longue file de voitures.
Le ciel rouge est vide.

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Google investit dans le jeu vidéo

Rien n’échappe à l’insatiable appétit de l’ogre Google. C’est gargantuesque, pantagruélique, mastercheftain même dirais-je !

Selon l’indiscret Michael Arrington de l’excellent  TechCrunch, Google vient de discretement investir plus de 100 millions de dollars dans la société Zynga, conceptrice et distributrice des grands succès de casual gaming sur Facebook (dont les monstres FarmVille et MafiaWars).

Plus surprenant encore, c’est Google qui aurait investi directement, en non Google Venture (Filiale d’investissement/Capital Risk de Google). Ce qui laisse présager d’un partenariat hautement stratégique et d’une intégration en profondeur du social gaming dans les services Google – Un essai peut-être pour relancer Buzz ? ou Wave ? Ou alors la naissance de Google Games ?

http://www.google.com/games : -=< 404 not found ! >=- (pour le moment)

Une affaire à suivre donc, et un article fourni à lire sur TechCrunch pour ceux que l’anglais ne rebute pas trop.

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote