Apéro geek en famille …

Roulés à la saucisse

S’il y’a bien quelque chose que je déteste, c’est avoir à préparer un repas le dimanche soir, quand on s’aperçoit trop tard qu’il est déjà l’heure de manger, et que le frigo regorge de trucs pas forcément compatibles entre eux, et pas présentés dans le bon ordre …

En fait, je le sais (et pourtant, je n’ai pas usé le cuir des canapés d’analystes renommés), c’est souvent un acte manqué. Repousser au plus tard ces tâches qui rappellent que le week-end tire à sa fin, et que la semaine, haïe et détestée, va reprendre ..

Mais je l’assume, voire même,  je l’anticipe ! Je suis même aidé en ce sens par la formidable Fille d’une Affaire de Filles, qui partage avec moi, en plus de ma vie qu’elle rend formidable, le plaisir de l’apéro dinatoire, presque improvisé, et totalement anti-régime-protéiné.

Moi j’appelle ça l’apéro geek en famille.  Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Rift : I can get … satisfaction.

RiftCa faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé, et j’avoue que ça fait du bien …

Samedi après-midi, pris d’une pulsion soudaine, animé d’une envie incontrôlable, je me suis précipité chez mon vendeur favori de jeux vidéos, et j’ai été acheter mon édition de Rift à moi, rien qu’à moi ! Ça m’a pris un peu comme une envie d’uriner quand t’es au cinéma, ou pendant un entretien d’embauche …

J’avais bien sur joué à la beta, avec ses évènements programmés, et son lot de bugs, plantage et horde de kikoolol de tous horizons. Et j’avoue que ça m’avait bien plu …

C’est évidemment très proche de WoW, suffisamment en tout cas pour que les habitués d’Azeroth prennent en main le bébé et son interface en moins de temps qu’il n’en faut à un réacteur nucléaire japonais pour monter en température. Mais en même temps, ça apporte pas mal de fraîcheur au genre.  Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote