Orlinski fait sa jungle à Levallois

Un peu de culture dans ce monde de geeks.

J’étais tranquillement en train de déambuler dans Levallois (92), le nez plongé dans mes mails et dans les tweets du moment, tout en profitant un peu de ce début de printemps… Pour tout vous dire, j’attendais que ma progéniture sorte du conservatoire.

Et soudainement je bute contre un obstacle .. le temps de relever le nez de mon smartphone, en m’excusant déjà auprès du passant bousculé quand .. Aaaaaahhhh !  Un crocodile rouge, et donnant l’air d’être de fort méchante humeur qui plus est .

Hmmm … aucun doute, c’est un faux .. enfin un faux crocodile. Parce que sinon, c’est un vrai, un vrai Richard Orlinski, posé là, exposé là, pour le plaisir des passants.

Bonne idée de la mairie de Levallois d’offrir un peu d’espace à cet artiste, sculpteur depuis 2004, et qui fait dans le contemporain. Bon j’avoue que je ne suis pas fan du tout d’art contemporain, et que cet artiste m’était totalement inconnu (jusqu’à ce que Wikipédia passe par là – Ah tiens, il a mon age …). Mais là, je ne sais pas, j’ai vraiment accroché, sur les crocos, les panthères et les King Kong (tous rouges et noirs).

La matière est superbe, lisse, laquée .. Les formes, les facettes (comme ces premiers personnages en 3D des jeux vidéos de mon enfance), les reflets du soleil tombant : Tout est beau, à sa place, bien pensé. Et c’est terriblement accessible, contrairement à tant d’oeuvres dites contemporaines qui ne s’expriment pas même dans les musées.

Un vrai petit coup de coeur dans ce décor urbain.

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Commentaires

Laisser une Réponse