Taper le carton, le renouveau du jeu vidéo ?

logosJe m’y étais laissé prendre il y’a quelques jours, avec HearthStone, et il semble que la tendance tend à se confirmer, les jeux de cartes reviennent à la mode et envahissent le petit monde du jeu vidéo.

Comme le fait très justement remarquer le remarquable dossier dans le CanardPC n°284 (de cette quinzaine, donc), la conjonction du modèle Free2Play et la dématérialisation galopante ne pouvait qu’aboutir à la recrudescence de ces jeux dans nos écrans.

Et j’avoue que ça m’inquiète un peu, quant à l’impact que cela va avoir sur mes nuits. Jusqu’à présent, je conservais précieusement mes heures de sommeil, protégé que j’étais par la flemme de me lancer dans l’apprentissage des règles de jeux comme Magic The Gathering, par le manque d’envie d’aller me ruiner en boosters aux sachets brillants et multicolores (échappant ainsi à la frustration de ne trouver que des doublons après le déchiquetage consciencieux de quelques pochettes), et par l’horreur que représente pour moi d’aller m’isoler dans des lieux souvent sordides et malodorants avec quantité d’ados et de post-ados prêt à en découdre autour d’une table, classeurs à la main.

Mais là, le danger guette …

C’est toute une palanquée de nouveaux venus qui va venir me titiller, en plus d’HearthStone et des sites de poker gratuit (bon, chez Winamax, ils le savent, ça me titille déjà). Moi qui avait déjà mordu à l’hameçon, en mon temps, de Magic et de ses déclinaisons virtuelles  et de Eye of Judgement sur PS/3 (je suis toujours nostalgique de ce mélange réel/virtuel, qui apportait vraiment un petit quelque chose sympa aux parties, malheureusement, l’intérêt du jeu était vraiment trop limité), me voilà prêt à replonger.

Big-exploding

Scrolls : Bien que n’ayant pas encore eu l’occasion d’y jouer, je suis forcément tenté par le petit dernier, proposé par Mojang, le créateur du génial Minecraft, et qui est déjà disponible en beta payante. Un système de jeu qui a l’air plus complet, et plus complexe .. Les cartes pouvant altérer les mécanismes même du jeu et donner donc lieu à des retournements de situation improbables. Des graphismes très cartoon (et j’aime bien) et, de ce que j’ai pu voir, une richesse de cartes simplement hallucinante. J’ose le dire, je suis à deux doigts d’aller l’acheter (seul l’espoir d’avoir une clé gentiment offerte par un généreux sponsor sauve mon compte en banque pour le moment).

solforge

SolForge : Une chouette initiative rendue possible grâce à kickstarter, avec une beta gratuite jouable et 3 modes de jeu face à une IA depuis cet été, et un mode multi au travers d’un MatchMaker, SolForge est une excellente alternative à l’indétrônable Magic The Gathering. Sur un modèle Free2play, avec achat de decks supplémentaires, ce nouveau venu propose en plus de sa version PC une version mobile – Reste à voir comment ce projet (déjà opérationnel) va évoluer, mais c’est très prometteur.

Bref, rien que d’en parler, j’ai envie de repartir retourner mes cartes sur mon tapis virtuel .. Cette année va être dangereuse pour le sommeil.

 

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Commentaires

Laisser une Réponse