BOSE SoundLink Color, le son portable

BOSE SoundLink ColorÇa faisait un moment que Damien la bidouille n’avait pas franchi la porte de mon bureau les mains chargées d’objets High Tech. Ce manquement à l’étiquette est réparé depuis la semaine dernière, avec dans un premier temps la petite dernière de chez BOSE, la SoundLink Color.

Contrairement à ce que ma pauvre photo illustre, elle tient son nom de sa déclinaison en divers coloris plus ou moins bien réussis (Bleu, Menthe, Rouge, Noir ou Blanc – J’avoue que le Menthe à un petit coté vintage sympathique). Mais bon, sobriété et éthique obligent, je l’ai eu en noir.

soundlink_colour_bluetooth_overview_more_features_tcm17-92254

Petit format, simple à transporter et très légère, c’est bien d’une enceinte portable dont on parle. Boutons sur la face supérieure, rien de superflu : On/Off, Activation Bluetooth, Play/Pause, Volume et choix de l’entrée (Une entrée auxiliaire, mini-jack disponible, pratique si on ne veut pas ruiner trop vite la batterie de son téléphone).

L’appairage se fait en quelques secondes, simple et efficace. Quelques indications sont données vocalement (en plusieurs langages) au démarrage : pratique mais pas vraiment nécessaire tant l’usage est simple et classique.

Un port USB pour se recharger (en moins d’une heure), et une durée d’écoute qui atteint presque les 8 heures annoncées à volume moyen.

C’est donc dans la qualité du son (propre à la marque) qu’il va falloir trouver les points forts. Et si le son est bon pour une enceinte de cette taille, il souffre quand même de quelques petits défauts.

Du coté des points positifs, comme d’habitude maintenant chez BOSE les basses sont bien présentes, sans manger tout le son, avec une belle dynamique. Du coup, rock, rap, voix classique .. Tout passe sans souci avec une écoute agréable. Les mediums et les aigus sont présents aussi, avec un léger manque pour moi sur les bas-medium, et du coup une perte de profondeur du son, qu’on remarque notamment sur les morceaux acoustiques. Mais bon, encore une fois, compte tenu de la taille de l’enceinte, c’est plutôt une belle surprise.

Là où la SoundLink Color pêche un peu, c’est quand on pousse le volume. L’amplification suit bien, mais avec une légère saturation dans les aigus qui devient vite métallique et un chouia désagréable sur certains morceaux. Et surtout, ça vibre ! Et ça s’entend. Est-ce le manque de densité, ou la qualité des matériaux utilisés pour la coque, mais ça vibre. Je le craignais un peu après avoir sorti l’enceinte de la boite, au vu de sa légèreté .. ben c’est confirmé.

Il y’a donc un choix à faire : Favoriser le coté transportable, et là, son poids et son encombrement réduits en font un avantage certain, ou favoriser le son un peu puissant, et là, ses qualités se retournent contre elle.

Proposée un peu partout à 140€ (quand même !), elle fera la joie des ados fortunés à la sortie des lycées ou des soirées sur la plage …

 

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote
Tags :

Commentaires

Laisser une Réponse