PicoPix PPX 4350 : Petites projections de poche …

PicoPix 4350

 

A force de se répéter que la taille, ce n’est pas si important, on finit par s’en convaincre. C’est un petit peu ce qui vient de m’arriver pendant le test de ce pico-projecteur de chez Sagemcom, sorti sous la marque Philips, le PicoPix PPX 4350 Wireless.

C’est évidemment le touche-à-tout du net, Damien la bidouille, qui m’a gratifié de ce merveilleux objet, histoire de me faire rever un peu avant de me le confisquer, avec son regard inhumain, en me disant texto « Allez hop, fin du test. Tu plies tes gaules et tu rends l’matos ! » – Oui, son coté rustique est toujours un moment de grande émotion.

Le PPX 4350 tient dans la main (attention tout de même, il a tendance à chauffer, et il faut donc prévoir de le poser ailleurs quand on l’utilise … n’importe quelle surface plane fera l’affaire). Au delà de sa taille, et de son silence en utilisation, c’est la qualité de l’image qui surprend dès les premiers visionnages. Ses 50 lumens et une bonne gestion du contraste permettent sans problème de projeter dans une chambre ou un bureau en plein jour, sur une base pouvant aller jusqu’à 1m50 avec un peu de recul. Bref, très impressionnant pour ce type d’appareil. Du coté du son par contre, l’argumentaire commercial qui vante une « barre de son » avec des qualificatifs venus d’un autre temps est un poil présomptueux. Ce n’est pas un home cinéma, ce n’est pas non plus un mobile-home cinéma, ni même une caravane cinéma. C’est un petit haut parleur, qui crachouille dans les aigus. Mais c’est suffisant pour regarder une vidéo YouTube entre amis, ou pour un épisode de « Big Bang Theory » pendant une nuit d’observation de la voûte céleste traversée par une pluie de météorites !

Equipé d’une prise USB (pour le recharger rapidement) et d’un port USB (et si on connecte les deux, ça fait une dragonne pour le tenir .. si ça c’est pas de l’UX pensée par des pros hein … ça ne serait pas franco-hollandais, j’aurais pu jurer que c’était allemand ou suédois !), on peut y connecter son appareil photo ou une clef USB (avec des morceaux d’AVI dedans) et hop, ça projette !

Le mieux reste encore le mode Wi-Fi ou BlueTooth pour projeter à partir de sa tablette ou de son téléphone, effet garanti en soirée quand un mur s’éclaire avec une vidéo amateur de vacances mettant en scène un des convives dans une situation dont il souhaitait ne jamais se souvenir.

Une fois totalement rechargé, le PPX 4350 tient un peu moins de 2h en projection + Wi-Fi, ce qui autorise un film pendant les vacances au camping, pour peu que la toile de tente soit opaque !

Petit point négatif, souci de fonctionnement avec mon appareil de test, ou défaut de logiciel, je n’ai pas réussi à le connecter en BlueTooth avec mes 2 téléphones Android, et j’ai du le rendre (sous le regard terriblement oppressant de Damien) avant de pousser plus avant mes investigations.

Pour un prix qui devrait avoisiner les 300€ , ça peut faire un cadeau sympa pour la fête des pères, ou pour Noel, pour autant que vous ayez des amis/parents geeks à qui faire plaisir.

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Commentaires

Une Réponse à “PicoPix PPX 4350 : Petites projections de poche …”

  1. juliette dupin le 6 mars, 2017 17 h 41 min

    il ne tient la charge que 15 mn

Laisser une Réponse