Je me souviens … quand j’avais de la mémoire …

Oui je sais, ce titre énigmatique n’est pas forcément du meilleur gout … et le manque de publications récentes dans ce blog ne fait rien pour rétablir l’équilibre ! Je me devais de vous présenter mes plus plates excuses, à vous qui avez continué de passer malgré tout ! Vous remercier aussi …

Mais fi de ce romantisme exacerbé … revenons à la réalité. Après 10 mois de trous noirs je me redécouvre enfin, et ce blog participe aussi à cette redécouverte, entre autres. Oui, je sais, cette entrée en matière mérite un peu plus d’explications … je vais tacher de le faire simplement.

Suite à quelques soucis de santé (communément appelés AVC ou Accident Vasculaire Cérébral) je me suis retrouvé il y’a quelques mois coincé à l’hôpital. Je vois déjà des regards inquiets, mais hop … un grand sourire et pas de panique .. tout va bien, mieux .. bien mieux et je suis tiré d’affaire. Une sorte de miracle des temps modernes. Seul petit hic (et j’en viens à ce titre ridicule), une des conséquences de l’accident est une perte importante de mémoire (ancienne ou immédiate). Et là le titre de ce billet prend tout son sens. Je n’avais jamais imaginé que ces billets ridicules commencés depuis près de 6 ans me seraient aussi utiles et agréables à redécouvrir dans ces nouvelles conditions ! Plus de 9 ans d’écrits, qui s’ils ne brillent pas par leur talent, ont au moins ce mérite de venir combler tant de trous dans ma mémoire défaillante.

Je vais donc tacher de revenir, régulièrement, mettre par écrit mes coups de cœur, mes coups de gueules ou mes coups de blues, d’abord parce qu’écrire est toujours une joie pour moi (et c’est une énorme victoire croyez moi) et ensuite parce que ce blog à soudain une utilité … très égoïste certes, mais quand même :)

A bientôt donc, pour de nouveaux billets … au gré des flash qui surviennent sans prévenir, et qui remplissent mon cerveau de sujets aussi variés que ridicules.

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote