Je me souviens … quand j’avais de la mémoire …

Oui je sais, ce titre énigmatique n’est pas forcément du meilleur gout … et le manque de publications récentes dans ce blog ne fait rien pour rétablir l’équilibre ! Je me devais de vous présenter mes plus plates excuses, à vous qui avez continué de passer malgré tout ! Vous remercier aussi …

Mais fi de ce romantisme exacerbé … revenons à la réalité. Après 10 mois de trous noirs je me redécouvre enfin, et ce blog participe aussi à cette redécouverte, entre autres. Oui, je sais, cette entrée en matière mérite un peu plus d’explications … je vais tacher de le faire simplement.

Suite à quelques soucis de santé (communément appelés AVC ou Accident Vasculaire Cérébral) je me suis retrouvé il y’a quelques mois coincé à l’hôpital. Je vois déjà des regards inquiets, mais hop … un grand sourire et pas de panique .. tout va bien, mieux .. bien mieux et je suis tiré d’affaire. Une sorte de miracle des temps modernes. Seul petit hic (et j’en viens à ce titre ridicule), une des conséquences de l’accident est une perte importante de mémoire (ancienne ou immédiate). Et là le titre de ce billet prend tout son sens. Je n’avais jamais imaginé que ces billets ridicules commencés depuis près de 6 ans me seraient aussi utiles et agréables à redécouvrir dans ces nouvelles conditions ! Plus de 9 ans d’écrits, qui s’ils ne brillent pas par leur talent, ont au moins ce mérite de venir combler tant de trous dans ma mémoire défaillante.

Je vais donc tacher de revenir, régulièrement, mettre par écrit mes coups de cœur, mes coups de gueules ou mes coups de blues, d’abord parce qu’écrire est toujours une joie pour moi (et c’est une énorme victoire croyez moi) et ensuite parce que ce blog à soudain une utilité … très égoïste certes, mais quand même :)

A bientôt donc, pour de nouveaux billets … au gré des flash qui surviennent sans prévenir, et qui remplissent mon cerveau de sujets aussi variés que ridicules.

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Twitter n’existe pas !

twittersignOui, c’est un peu brutal comme révélation, mais en même temps il faut savoir se dire les choses, et accepter l’évidence quand on l’a sous les yeux.

En fait, et pour être plus précis, je me suis aperçu que si je voulais garder un peu de raison (un minimum raisonnable en tout cas), il me fallait accepter que Twitter n’existe que quand je le consulte. Et que en dehors ce ces moments, rien, que dalle, peanuts ! Twitter n’est plus.

Il en va de ma survie mentale. Imaginez un peu : A chaque fois que je prends le temps de lire ma TimeLine, j’y découvre des tonnes de publications intéressantes, passionnantes, voire tout à fait urgentes et incontournables. Et ce quelque soit l’heure de la journée. La conclusion est donc immédiate : Au vu de toutes ces informations indispensablement passionnantes et urgentes, je ne peux pas, je ne dois pas quitter Twitter des yeux une seule seconde, au risque de passer à côté de l’immanquable !

Et là, tout se complique … Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Orlinski fait sa jungle à Levallois

Un peu de culture dans ce monde de geeks.

J’étais tranquillement en train de déambuler dans Levallois (92), le nez plongé dans mes mails et dans les tweets du moment, tout en profitant un peu de ce début de printemps… Pour tout vous dire, j’attendais que ma progéniture sorte du conservatoire.

Et soudainement je bute contre un obstacle .. le temps de relever le nez de mon smartphone, en m’excusant déjà auprès du passant bousculé quand .. Aaaaaahhhh !  Un crocodile rouge, et donnant l’air d’être de fort méchante humeur qui plus est .

Hmmm … aucun doute, c’est un faux .. enfin un faux crocodile. Parce que sinon, c’est un vrai, un vrai Richard Orlinski, posé là, exposé là, pour le plaisir des passants.

Bonne idée de la mairie de Levallois d’offrir un peu d’espace à cet artiste, sculpteur depuis 2004, et qui fait dans le contemporain. Bon j’avoue que je ne suis pas fan du tout d’art contemporain, et que cet artiste m’était totalement inconnu (jusqu’à ce que Wikipédia passe par là – Ah tiens, il a mon age …). Mais là, je ne sais pas, j’ai vraiment accroché, sur les crocos, les panthères et les King Kong (tous rouges et noirs).

La matière est superbe, lisse, laquée .. Les formes, les facettes (comme ces premiers personnages en 3D des jeux vidéos de mon enfance), les reflets du soleil tombant : Tout est beau, à sa place, bien pensé. Et c’est terriblement accessible, contrairement à tant d’oeuvres dites contemporaines qui ne s’expriment pas même dans les musées.

Un vrai petit coup de coeur dans ce décor urbain.

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Duostina – L’étrange alchimie entre musique, jeux vidéo et cinéma

Je souffle un peu sur la poussière qui s’est accumulée ici pendant mon absence (travail, soucis de santé – je peux dire sans prétention que j’ai marqué des points sur la fin d’année dans la série pénibilité urbaine), et hop .. comme neuf. Le zinc est presque rutilant sous ses taches de cafés et ses ronds collants des derniers mojitos, prêt à servir à nouveau.

Et j’attaque l’apéro avec un coup de coeur geeko-musical, une chouette initiative, une surprise comme le net sait parfois en provoquer. Merci donc à Antonin, qui a eu l’excellente idée de me faire découvrir une partie de ses travaux, et notamment ce projet Duostina (aussi sur facebook), lancé en janvier 2011, mettant en musique (pour ne pas dire en scène) des grands thème du cinéma, des séries et des jeux vidéos.

Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Quel avenir pour HADOPI ?

Souvent, j’aime bien chercher des trucs sur Tweeter, comme ça .. pour passer le temps en attendant que le chef de raid ait fini d’expliquer la stratégie pour définitivement mettre fin au règne de ce dragon, et qui va surement, pour la 10ème fois consécutive, nous réduire à l’état de cadavres baignant dans notre sang pixélisé ..

 Et souvent je l’avoue, je tape #hadopi dans le moteur de recherche pour voir un peu ou en est cette série humoristique, cette incroyable blague nationale, cette vaste fumisterie anticonstitutionnelle … Et parfois, je ne suis pas déçu.

Aujourd’hui par exemple, en naviguant un peu au hasard des tweets, je découvre que Nicolas Seydoux, président de l’ALPA (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) et du conseil de surveillance de Gaumont, malicieux barbu blanc aux lunettes rondes, s’est fendu d’un chouette discours expliquant qu’HADOPI doit perdurer, sinon, c’est presque la fin du monde.

(Le discours de Nicolas, source AFP, aspiré par google)

On y découvre plein de choses passionnantes :

Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Japan Expo à Paris : Ambiance et Cosplay

Du 30 juin au 3 juillet se tenait à Paris (Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte) la 12ème édition de la Japan Expo, justement nommée 12ème Impact.

Fidèle visiteur depuis sa première édition, j’y suis une fois de plus allé mais avec un petit plus cette année – Ou plutôt deux petits plus, sous la forme d’adolescents passionnés de culture manga et japonaise, et qui avaient d’un commun accord décidé de la jouer Cosplay.

Je ferai peut-être un billet sur tout ce que j’ai pu y voir en une journée, sachant que le premier constat est : Une journée, ce n’est pas assez pour en faire ne serait-ce que la moitié du tour, et que le pass 2 ou 3 jours n’est pas totalement idiot après tout (note pour l’année prochaine), mais pour le moment je vais me limiter à quelques images d’ambiance et surtout, à l’aventure Cosplay (la première du genre pour un de mes ptits bonhommes, et pour moi qui ait toujours détesté me déguiser).

Tout commence donc par 2 ou 3 week-ends passés à faire les magasins de loisirs créatifs, les magasins de tissus et à bosser dans l’atelier et le salon (chapeau bas en passant à La Fille, pour ses talents de couturière et son génie créatif) pour constituer tous les éléments d’un Cosplay dans sa version noob débutant, mais tellement attendue, révée, espérée par Arthur (le nom de l’ado dont il est question depuis le début de cet article). Lire plus

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Hadopi – SFR s’interroge sur l’applicabilité de la loi.

BREVE : Un chouette papier de PC Inpact [Hadopi : SFR ne sait pas comment se fera la suspension sélective], nous raconte comment Pierre-Alain Allemand (PDG de SFR) voit l’impossibilité technique de mettre en oeuvre la phase coercitive d’HADOPI, à savoir la suspension de l’accès au Web, sans pour autant suspendre le téléphone et/ou la télé.

L’incompétence des experts, et des députés qui les ont mandatés pour leurs multiples études coûtant moult kilo-euros au contribuable, commence à montrer le bout de son nez. Une législation non applicable, c’est encore pire que pas de législation !

Je me demande si des lois aussi mal foutues, c’est pas ça le vrai piratage après tout. On se sent quand même un peu volé, escroqué par nos politiques et leurs experts gras et véreux !

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Le CSA, la pub et les réseaux sociaux

Le CSA, magnifique institution qui depuis longtemps nous gratifie de décisions toutes les plus malines les unes que les autres vient de franchir encore un niveau (on s’approche quand même des niveaux bonus là, ça devient très très hard core). Lors de son assemblée plénière du 12 avril, décision à été prise par le Conseil de considérer les mentions de Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux comme des publicités pour ces même réseaux.

Donc, une émission de télé qui renvoie ses auditeurs sur sa page facebook, ou une émission de radio dont les journalistes mentionnerait Twitter comme source d’information à suivre par exemple, contrevient à la loi (cf . article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine). Paf !

Ca va être simple tiens. Et puis surtout, c’est tellement justifié. Je me demande pourquoi ils ne l’ont pas fait pour le Minitel à l’époque, ça aurait été amusant aussi.

Et cette décision tombe pile poil après le eG8, ou nos dirigeants ont fait preuve de tellement de phrases sibyllines (et tellement crétines), où l’avenir du net était à l’honneur.  Enfin avenir … Gouvernance, Prise de contrôle, gestion : Je ne sais pas si c’est vraiment de l’avenir dont on parle, mais ce qui est sur c’est que c’est un autre internet, nouvellement découvert par l’élite, qui se dessine. Je propose que nous, on garde le notre pendant ce temps là, parce que somme toute, il marche plutôt pas mal depuis 30 ans que les politiques ni les états n’ont pas mis leur nez dedans.

Le CSA, c’est quand même du grand n’importe quoi … Ca réveillerait presque mes vieux instincts anarcho-révolutionnaires tiens, c’est peut-être ça le coté positif.

No Passaràn !  Le jeunesse emmerde le Conseil National … (Salut à vous les nostalgiques).

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

L’internet vu par nos politiques …

Pour garder une trace de cette déclaration tellement représentative de l’internet vu par les politiques français qui s’éparpillent sur Twitter, en se gavant de petits fours à la soirée parisienne de l’e-G8.

« La Gouvernance d’Internet »

J’attends avec impatience les déclarations des hommes politiques qui nous expliqueront leur programme pour Gouverner l’Internet. Les RFC débattues au parlement, et les débats d’idées dans les newsgroups, modérés par les présentateurs de TF1, mieux encore, le routage des paquets décidé au rythme de nos législateurs … et les paquets perdus suite aux retournements de veste. Y’a pas à dire, ça fait fichtrement envie cette « gouvernance » à la sauce politique.

Note zen : Internet n’a pas besoin de gouvernance . La direction à suivre est tout le temps la même, nous sommes déjà là où nous souhaitons aller.

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Leroy Merlin : le service existe, je l’ai rencontré

Le format est maintenant habituel, la Fille m’ouvre encore les portes de son blog (notez en passant la connotation poétique de cette phrase, et les sous-entendus qu’elle emporte avec elle), une nouvelle tribune pour la suite de nos aventures dans les magasins de matériaux de construction, d’aménagement et de déco.

C’est à lire ici : http://blog.uneaffairedefilles.fr

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

Page Suivante →