Hadopi – SFR s’interroge sur l’applicabilité de la loi.

BREVE : Un chouette papier de PC Inpact [Hadopi : SFR ne sait pas comment se fera la suspension sélective], nous raconte comment Pierre-Alain Allemand (PDG de SFR) voit l’impossibilité technique de mettre en oeuvre la phase coercitive d’HADOPI, à savoir la suspension de l’accès au Web, sans pour autant suspendre le téléphone et/ou la télé.

L’incompétence des experts, et des députés qui les ont mandatés pour leurs multiples études coûtant moult kilo-euros au contribuable, commence à montrer le bout de son nez. Une législation non applicable, c’est encore pire que pas de législation !

Je me demande si des lois aussi mal foutues, c’est pas ça le vrai piratage après tout. On se sent quand même un peu volé, escroqué par nos politiques et leurs experts gras et véreux !

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote

SONY, expert en failles … ouvertes.

C’est une nouvelle fois SONY qui fait les frais des attaques et détournement de pages. L’éditeur de solution antivirus F-Secure dévoile sur son site une nouvelle faille dans un des sites thaïlandais de SONY (hdworld.sony.co.th) , qui aurait permis à des pirates d’installer une page redirigeant directement vers un site italien de carte de crédit, invitant les utilisateurs à saisir leurs numéros et codes.

Même si cette nouvelle boulette n’ai rien à avoir avec les hack du PSN, et même si cette fois-ci, ce ne sont pas des dizaines de milliers d’informations, potentiellement contenant des coordonnées bancaires, qui sont arrivées dans les mains des pirates, c’est quand même encore un coup dur pour SONY, qui met en avant une faiblesse dans ses procédures et services de sécurité à une grande échelle.

La page en question a été prudemment fermée par SONY dès qu’ils ont été alertés. Au moins, ils sont réactifs.

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPinterestTumblrEvernote